Adresse
|
Téléphone
Union Tarbes Lourdes Pyrénées BasketEnsemble, plus forts

Une Union à deux vitesses

Pour le premier des deux matches au programme de cette fin de semaine, l'Union croisait les Espoirs de l'Élan Béarnais à Ossun. La jeune équipe Paloise, prometteuse, préparait son championnat en croisant le fer avec des équipes NM3 et NM2. Pour les troupes d'Arnold Bouazza, le niveau allait encore monter d'un cran face à l'équipe de l'Union.
Du côté de Vincent Lavandier, on espérait de la rigueur défensive et de la volonté collective, après avoir absorbé une grosse charge de travail les jours précédents.
 
Le début de match tenait ses promesses avec une belle activité défensive de l'Union, qui prenait rapidement le large (6-0) en gagnant des ballons, obligeant le coach Palois à demander son premier TM. L'adresse d'Éric Bosc et de Greg Pryor permettait de faire un premier trou, que les Espoirs allaient rapidement combler en trouvant le chemin du cercle, notamment par Daval-Braquet (8 pts), limitant l'écart en fin de 1er QT (16-11).
 
Dès la reprise, Willis Castard gagnait un ballon immédiatemment converti, avant d'ajouter un tir lointain à sa ligne de stats. L'écart se stabilisait par l'adresse de Fauthoux à 3 pts, avant que l'Union n'appuie à nouveau sur l'accélérateur en milieu de QT, et creuse un premier break avant la mi-temps dans une prestation globale honorable.
 
Au retour des vestiaires, la parole était donnée à la défense, dans un début de 3ème QT un peu brouillon. Les scores montaient grâce aux lancers convertis par les deux équipes, et les jeunes Palois perdaient leurs nerfs, tandis que Ludovic Vaty multipliait les interceptions. Mais Arnold Bouazza trouvait les solutions et l'adresse des Espoirs leur permettait de réaliser une bonne série en fin de QT, et même de remporter ce troisième acte, réduisant l'écart à 13 points.
 
Jusqu'alors équilibré, le match tourna dès le début du 4ème QT. Sur la première possessin, Eric Bosc gagnait un ballon et réveillait les troupes d'un dunk rageur en haute altitude. Dans son sillage, l'Union réalisait un 8-0 inaugural et Greg Pryor prenait l'équipe sur ses épaules, alternant paniers et ballons gagnés. L'équipe Bigourdane réalisait stop sur stop, et il fallait attendre près de 6 minutes pour voir les Espoirs scorer leurs premiers points. À la faveur de ce 4ème acte, l'Union s'envolait au score et montrait l'impact qu'elle était capable de produire, mettant défintivement la main sur ce match avec maîtrise.
 

Crédit photo : Jean Pierre Harispuru

 
 
À Ossun (Gymnase Municipal)
Union Tarbes Lourdes 79 - Espoirs Élan Béarnais 47
(16-11, 23-11, 16-20, 24-5)

Les marqueurs de l'Union : Greg Pryor (19), Ludovic Vaty (15), Eric Bosc (7), Erwan Ruiz (6), Mike Benhamed (3) puis Lien Philipp (14), Guillaume Valayer (8), Willis Castard (7), Valentin Yedra, Luc Archimède