Adresse
|
Téléphone
Union Tarbes Lourdes Pyrénées Basket

Petit score mais grande victoire

Dans une passe difficile, la réception de Souffelweyersheim s'annonçait déjà décisive pour l'Union. Pour prendre de précieux points déjà. Pour remporter une belle victoire à domicile devant son pubic, aussi. Et avec en arrière-pensée les souvenirs de mai dernier, enfin.
 
Et cette équipe du BCS aura donné du fil à retordre à l'Union ! Partie en trombe dans le sillage de Phillip et Pryor, les Bigourdans produisent un beau premier acte, et font rapidement tomber les hommes de Stéphane Eberlin dans les fautes (9-4). Les Alsaciens s'en remettront à Giedrius Staniulis (7 pts dans le 1er QT) pour tenir au score. Mais l'adresse diabolique de Pryor (13 pts dans 1er acte) permet à l'Union de faire un premier trou (13-4). Un Archimède inspiré l'imite rapidement et alourdit le score (17-5), avant que Pryor ne clôture au buzzer un 1er acte très solide des U'Boys (29-11).

Mais les Alsaciens sont coriaces. Bien que privés de Fabyon Harris, tombé rapidement dans les fautes, ils restent accrochés au score (34-18). Malgré le TM de Vincent Lavandier, la série se oursuit (36-23), et bien que Phillip aille au charbon, l'Union tombe dans les fautes et manque de réussite. Le BS pousse en cette fin de 1ère MT et revient à portée des Bigourdans quand sonne la sirène libératrice de la pause (40-34).
 
Une pause qui verra naître un nouveau match. Après avoir vu une première mi-temps déliée, offensive avec deux équipes en réussite, le Quai observe maintenant deux blocs défensifs solides. Les adversaires ne s'accordent plus rien de facile et se neutralisent. Phillip et Labanca se rendent coup pour coup et la tension monte dans les travées du Quai (54-47).

Archimède permettra le premier de débloquer la situation en renvoyant l'Union à +10 sur un nouveau tir lointain (59-49). La pression est maximale et les fautes pleuvent : les points iront se chercher sur la ligne ! Avec du déchet des deux côtés (64% pour l'Union, 71% pour le BCS), les Bigourdans tiennent le BCS à distance et Vincent Lavandier et ses troupes assurent dans les derniers instants un succès libérateur, acquis de haute volée et dans la difficulté !
 
Un coach qui notait la bonne performance de ses joueurs, tout en gardant à l'oeil les nombreux progrès à réaliser :
“On les a surpris au départ, mais il ne faut pas oublier ce que représente l'équipe de Souffel. Ils ont fait dans leurs standards. Les deux mi-temps sont très différentes. On peut se féliciter d'avoir tué leur pourcentage de réussite, notamment en 2ème mi-temps où on ne leur accorde que 21 points. De nombreux joueurs ont apporté ce soir, même si tout ne se lit pas dans les statistiques. C'est un match qui donne des choses positives à la fois au club, mais aussi au groupe. Après, quand on est coach, on attend toujours le prochain match pour faire mieux. Il y a encore beaucoup de travail, notamment pour poursuivre l'intégration d'Igor.“
 
Crédit photo : Jean Pierre Harispuru
 
 
À Tarbes, Palais des Sports du Quai de l'Adour
8ème journée de NM1
Union Tarbes Lourdes 65 - BC Souffelweyersheim 55
(29-11, 11-23, 14-13, 11-8) 
Les marqueurs de l'Union : Pryor (24), Phillip (14), Archimède (8), Ruiz (8), Djukovic (5) puis Vaty (6), Benhamed, Bosc, Valayer, Castard
 

Les Bigourdans se renforcent

Afin de renforcer son effectif et de palier à la cascade de pépins physiques connus en ce début de saison, l’Union a souhaité se doter d’un joueur supplémentaire. Après plusieurs tractations, le club est heureux de vous annoncer l’arrivée d’Igor Djukovic (2,02m, 29 ans). Cet ailier fort d’origine serbe apportera son expérience et son QI basket à l’équipe.

Faisant ses débuts professionnels en 2ème division Serbe, il se fait remarquer pour son passage en 1ère division Portugaise (13,3 points et 6,1 rebonds par match avec Barcelos en 2015-2016) au sein de laquelle il sera nominé au All-Star Game et dans le meilleur 5 de la saison. De retour dans les pays slaves, il sort d’une saison aux Spars de Sarajevo (1ère division Bosniaque), où il valait 9,3 points, 3,9 rebonds et 1,7 passe décisive. Il aura notamment pu y signer quelques cartons dont un superbe 41 d’éval (dont 31 pts scorés) en novembre 2016.

Pour sa première expérience en France, Igor viendra apporter un profil complémentaire à la raquette Bigourdane et densifier l’équipe de Vincent Lavandier. Arrivé dans la semaine semaine, le club fait le maximum auprès des instances nationales pour le qualifier afin qu’il puisse être sur le terrain dès la 8ème journée et la réception de Souffelweyersheim, ce samedi à Tarbes.

Bienvenue dans les Pyrénées, Igor !



Igor Dkukovic (2,02 m, 29 ans)
Né le 28 novembre 1987.
Ailier Fort

Ses stats en carrière :
2005-2009 : Sport-Key Novi Sad (Serbie)
2010-2011 : MZT Skopje (Macédoine)
2011-2012 : KK Beovuk 72 Beograd (Serbie) : 10,6 pts, 4,8 rbds, 1,3 pds
2012-2013 : KK Beovuk 72 Beograd (Serbie) : 15,0 pts, 5,2 rbds, 1,8 pds
2013-2014 : KK Beovuk 72 Beograd (Serbie) : 22,2 pts, 7,6 rbds, 2,9 pds
2014-2015 : Barcelos Hotel Terco (Portugal) : 11,7 pts, 6,7 rbds, 2,1 pds
2015-2016 : Barcelos Hotel Terco (Portugal) : 13,3 pts, 6,1 rbds, 2,4 pds
2016-2017 : OKK Spars Sarajevo (Bosnie) :9,3 pts, 3,9 rbds, 1,7 pds
 

L'Union n'avait pas les armes

En déplacement à Sorgues sans Ludovic Vaty indisponible et avec Florian Lesca amoindri, l'Union connaissait les difficultés du match du jour. 4 jours à peine après la réception du Centre Fédéral, et face un adversaire présentant le même bilan (2V-4D), l'objectif était de réaliser un exploit en terre hostile, face à une équipe Sorguaise qui avait elle aussi grand besoin de points.

Et force est de constater que ce mardi, l'Union n'avait pas les armes pour rivaliser avec une équipe de Sorgues aggressive. Dans un 1er QT engagé, les 5 de départ marquent les matches de leur empreinte. Lien Phillip (19 pts) et Zarko Rakocevic (20 pts) se rendent coup pour coup. Mais Sorgues resserre les rangs et prend une légère avance en fin de premier acte (22-16).
 
Les rotations entrent en jeu et le second acte voit l'équipe de Sorgues prendre les devants. L'Union, incapable de freiner les offensives Sorguaises, encaisse 26 pts en seconde période. Bien trop malgré les efforts d'un Greg Pryor en manque de réussite (17 pts à 5-16). Voici les Bigourdans distancés à la pause (48-34). 
 
Dans le 3ème acte, les hommes de Vincent Lavandier corrigent le tir défensivement et limitent Sorgues. Mais maladroit offensivement, le manque d'apport offensif du banc (5 pts cumulés) ne permet pas à l'Union de recoller. Sous les coups de boutoir d'un Adrien Thimon en verve (13 pts dont 3/4 à 3 pts), voilà Sorgues qui accentue encore son avance (63-46).
 
Largement distancés, les hommes de Vincent Lavandier n'auront pas les moyens de lutter jusqu'au buzzer. Dans le sillage de Siegwarth (18 pts) et Zivkovic (16 pts), le SBC prend définitivement le large et valide sa troisième victoire dans sa salle à la faveur d'un 4ème acte à sens unique (34-10). Les efforts de Ruiz ne sont pas récompensés (9 pts à 3/10) et rien ne peut entraver la dynamique Sorguaise. L'Union paie son manque d'adresse (33% de réussite globale) et ses trop nombreux oublis défensifs et s'incline largement (97-56, score final).

Il faudra maintenant soigner les pépins et se préparer à recevoir les alsaciens de Souffelweryersheim samedi à Tarbes. Car la NM1 continue sur rythme d'enfer, et il faudra s'accrocher pour rester dans le bon wagon.
 
 Crédit photo : Jean-Pierre Harispuru
 
 
À Sorgues, Gymnase de la Plaine Sportive
7ème journée de NM1
Sorgues Basket Club 97 - Union Tarbes Lourdes 56
(22-16, 26-18, 15-12, 34-10) 
Les marqueurs de l'Union : Phillip (19), Pryor (17), Ruiz (9), Benhamed (4), Valayer (2), puis Bosc (5), Archimède , Lesca, Castard