Adresse
|
Téléphone
Union Tarbes Lourdes Pyrénées Basket

L'Union parée au décollage

Pour leur troisième déplacement de la saison, les hommes de Vincent Lavandier décolleront de Toulouse. Direction Lille dans un premier temps, puis Orchies afin d'aller y disputer la 5ème journée de Nationale 1.  Un décollage, c'est ce qu'attendent avec impatience les supporters de l'Union, frustrés de voir leur équipe clouée au sol en ce début de saison, malgré un calendrier inaugural qui paraissait clairement compliqué.
 
Et ce sera donc le Basket Club d'Orchies qui se présentera face aux Bigourdans samedi soir, dans sa magnifique Pevele Arena de plus de 5000 places (!) inaugurée en janvier 2013, une saison magnifique pour le BCO, ponctuée par la montée en Pro B.  Réléguée à l'issue de la saison 2015-2016, l'équipe dirigée par Fabrice Courcier (au club depuis 2014) finit la saison passée à une frustrante 11ème place (19 victoires - 15 défaites) avec un bilan qui aurait dû lui permettre de participer aux play-offs. En cause, un retrait de 3 points infligé au club par la DNCG, lui reprochant son déficit. Toujours sujet aux difficicultés financières, le club est passé proche cet été d'être rélégué administrativement en championnat régional.

Finalement évitée, ces événements n'ont pas empéché le coach Orchésien de bâtir une équipe compétitive, qui est allée engranger son premier succès à Épinal la semaine dernière (76-60), après être tombée face à Andrézieux, Saint Quentin et Challans. Dans le sillage de TJ Robinson (15,8 pts et 8,3 rbds), le BCO présente une équipe solide et athlétique (41 rbds par matches !), un secteur qui met justement nos Unionistes en difficulté.
 
Pour l'Union, il n'y a de toute façon plus le temps de gamberger : les journées passent et le bon wagon s'éloigne à vue d'oeil. En attendant la réception du CFBB la semaine prochaine, aller chercher un premier succès à Orchies semble être un bon moyen de récupérer les points perdus face à Aubenas. Pour ce faire, il faudra limiter l'impact physique de l'équipe Nordiste, ainsi que les pertes de balles, encore trop nombreuses (16 en moyenne).
 
Charge à nos hommes de trouver la bonne carburation, de laisser leurs tripes sur le bord du parquet de la Davo Pévèle Arena, et au passage oublier derrière eux ce début de saison difficile !

Crédit photo : Gérard Héloïse (R.A.C Basket)


Samedi 21 octobre, 20H
5ème journée de Nationale 1 Masculine
BC Orchies - Union Tarbes Lourdes
À Orchies, Davo Pévèle Arena
 

L'Union n'a pas encore décollé

On le savait, il aurait fallu réussir une énorme prestation pour faire douter l'ogre affronté ce samedi.
Rueil, auteur d'un début de saison des plus solides restait sur deux succès convaincants, et avec la manière !

Le premier objectif de l'Union était de limiter les capacités offensives des Franciliens, auteurs de 95 points de moyenne. Si les premières minutes furent équilibrées (9-7) , la tâche devint vite difficile pour les troupes de Vincent Lavandier, subissant les foudres du duo Sencanski-Tresnak, qui par leurs 19 points cumulés dans ce 1er QT permettaient rapidement à l'équipe de Julien Hervy de prendre ses distances. Scorant 27 points à 71 % de réussite, les jaunes et noirs faisaient souffrir l'Union, qui tentait bien de répondre par Vaty, mais ne connaissait pas la même veine à l'approche du cercle (16-27).
 
Auteur d'un second acte intéressant, l'Union faisait jeu égal et tenait l'écart grâce à l'adresse de Lesca (9 pts à la pause) dans un QT plus défensif et conforme aux besoins des Bigourdans face à l'armada Francilienne. Mais celle-ci savait trouver les solutions adaptées et tenait les rouges et jaunes en respect, coupables de trop de pertes de balles (11 à la mi-temps), l'empêchant de recoller véritablement à la pause (30-39).
 
Il fallait attendre les premières minutes du 3ème QT pour voir les hommes de Vincent Lavandier revenir souffler sur les talons de Rueil (44-47) sous l'impulsion de Lesca et du duo intérieur Vaty-Phillip. Mais Tresnak poursuivait son chantier et permettait au RAC de réaliser une grosse série sur les 5 dernières minutes de ce QT et de reprendre de l'avance, face à une Union qui ne trouvait plus la mire et se retrouvait à nouveau au large à la fin de ce 3ème acte (46-60). 
 
Les derniers ajustements de Vincent Lavandier ne permettaient plus à ses troupes d'entrevoir un retour, et l'écart resterait désormais stable jusqu'à la fin du match. Tresnak finissait de noircir la feuille de stats (23 pts à 73% de réussite et 8 rebonds), bien soutenu par Bichard et Sencanski (16 et 15 pts), prouvant l'ensemble de ses capacités offensives et confirmant son 3ème succès.

Pour l'Union, qui aura manqué de régularité pour espèrer un exploit en Île-de-France, il y a du travail ! Saint Vallier arrive dès vendredi à Tarbes pour la 4ème journée de NM1. Une saison certes longue, mais dont il ne faudra pas payer un début de saison qui manque pour l'instant de consistance et de réussite.
Charge à nos U-Boyz de donner le change ce vendredi !

Crédit photo : Jean Pierre Harispuru
 
À Rueil - Complexe sportif du Stadium
3ème journée de NM1
Rueil Athletic Club 79 - Union Tarbes Lourdes 62
(16-27, 30-39, 46-60, 62-79)

Les marqueurs de l’Union : Lesca (15), Vaty (15), Benhamed (12), Phillip (10), Pryor (4) puis Valayer (2), Bosc (2), Yedra (2), Castard, Ruiz