Adresse
|
Téléphone
Union Tarbes Lourdes Pyrénées Basket

L'Union devra se remettre en selle

De retour de trêve, les U'Boys sont de nouveau pied au plancher pour attaquer un mois de décembre qui s'annonce très important. Une pause qui aura permis de “reposer certains et de retrouver un peu de travail physique spécifique“ selon Vincent Lavandier, “d'autant plus que cette trêve est intervenue après la victoire face à Boulogne qui a fait du bien mentalement“. Un coach satisfait du travail effectué ces derniers jours : “on a pu conserver notre dynamique, notre ligne directrice. On continue de travailler dans la continuité.“

L'Union a désormais à faire avec un programme chargé et un premier déplacement dans la belle région des Pays-de-Loire, à Brissac pour y affronter le BAB vendredi à 20H. Avec l'ambition de se remettre en selle et de valider les progrès affichés au cours des dernières semaines ; “nous devons poursuivre notre série positive“ explique le coach Bigourdan.

De leur côté, les rouges et noirs, récents promus de NM2 au terme d'une magnifique saison 2016-2017 ponctuée par une finale nationale perdue face à La Charité (75-89) ont travaillé dur cet été pour composer un effectif adapté aux joutes de la NM1.
Confronté aux départs de plusieurs leaders statistiques de l'an passé (Kamel Ammour à Andrézieux, Ryan Jackson en N3) et remaniant très largement son groupe, le coach Morgan Belnou a misé sur l'arrière français Souarata Cissé, qu'il est allé chercher à Orchies et qui a pris le leadership offensif de l'équipe (16,1 pts/m). Les Brissacois ont également pu compter sur le renfort de l'intérieur Moïse Diamé, en provenance de Blois et qui réalise un gros chantier dans la raquette (13,9 pts et 10,1 rbds/m) en ce début de saison. Son duel avec Lien Phillip sera d'ailleurs l'une des clés du match !
 
Mais le BAB a du mal à franchir le pas. Auteurs de 2 victoires inaugurales convaincantes, au Centre Fédéral puis face à Sorgues, les Brissacois ont depuis eu du mal à trouver le chemin du succès. Défaits à 3 reprises de quelques points, les joueurs de Morgan Belnou peuvent se mordre les doigts au regard de leur bilan (3V-7D). Si la récente victoire à domicile face à Andrézieux a soulagé les compteurs, les supporters du BAB en veulent plus et attendront un retour positif de leur équipe, qui a l'opportunité de se relancer sur ses terres après avoir soufflé la semaine passée.
Vincent Lavandier se méfie de cet effectif Brissacois : “Ils ont recruté des joueurs de niveau Pro B, de fortes individualités qui ont de l'expérience. Ils sont en souffrance en ce début de saison, mais si on regarde bien, ils sont dans tous les matches. Je regarde tous leurs matches : il leur manque peut-être un peu de vécu colectif pour valider leurs belles prestations dans les moments-clés. Quoi qu'il en soit, c'est une belle équipe.“. Avertissement reçu !

Face à une Union qui a elle aussi grand besoin de points pour rééquilibrer son bilan, l'issue de ce match sera précieuse. Et les Bigourdans doivent se préparer à jouer devant un public bouillant dans, “une salle et une ambiance, dans laquelle c'est un plaisir de jouer“ apprécie Vincent Lavandier. “Mais qui ne sera pas un facteur de réussite !“ souligne-t-il ; “d'autant plus que nous aurons du monde pour nous soutenir !“.
Tout est donc en place pour une belle soirée de basket, dont l'issue sera surveillée de près par les supporters Bigourdans. Qui espéreront retrouver leur équipe mardi prochain avec un nouveau succès en poche !
 
Crédit photo : Jean Pierre Harispuru
 
 
Vendredi 1er décembre, 20H
11ème journée de Nationale 1
Brissac Anjou Basket - Union Tarbes Lourdes
Complexe du Marin, Brissac-Quincé

 

Le SOMB débarque à Lourdes

Au sortir de 15 jours de folie, l'Union a enfin pu s'installer sur ses terres quelques jours pour préparer ce dernier match avant une trêve internationale qui fera du bien aux organismes.. Une préparation qui fut malgré tout délicate selon Vincent Lavandier, confronté à l'obligation “de soigner les petits bobos contractés pendant ces 15 jours“.
 
Mais ce n'est pas encore le moment de souffler pour les Bigourdans ! Les maritimes du SOMB débarquent pour affronter l'Union samedi à 20H à Lourdes. Le club nordiste, qui était encore en Pro A il y a 3 ans, a pris la NM1 au sérieux. Son nouveau coach, Frédéric Brouillaud, a constitué un effectif dense, expérimenté et physique. Une équipe “qui s'est renforcée tardivement et qui a connu un début de championnat avec des hauts et des bas“ selon Vincent Lavandier.
 
Auteur de débuts difficiles face à de valeureux adversaires (La Charité, Gries, Souffel), le SOMB (4V - 5D) est pour l'instant à une place inattendue. L'arrivée de Dwight Burke (16,3 pts et 5,8 rbds/m) début octobre coincide avec une montée en puissance de l'équipe, qui reste sur 2 succès consécutifs, à Andrézieux (88-84) et face au GET Vosges (67-60).
Autour de son trident US Burke-Niles-Watkins qui a entre ses mains les clés de l'attaque maritime (près de 50 pts de moyenne à eux 3 !), l'expérience est omniprésente avec nottament des JFL renommés (Temgoua, Cheriet, Jean-Baptiste-Adolphe).
 
Une maîtrise qui manque toujours à l'Union en l'absence de ses cadres blessés, et qui “fait cruellement défaut dans les moments-clés“ regrette le coach Bigourdan, qui espére confirmer la progression de son équipe : “On progresse indéniablement sur le plan collectif, et certains joueurs s'affirment de plus en plus. Il ne faut pas oublier qu'en l'absence de 2 joueurs majeurs, il est difficile d'obtenir des résultats en NM1 : ce serait le cas pour toutes les équipes de la division. Mais ce championnat est un marathon : il faut savoir partir de manière intelligente pour finir au sprint !“
 
Pour cette ultime réception avant la trêve, les U'Boys auront ainsi à coeur de gagner sur leurs terres, et de rééquilibrer leur bilan avant d'attaquer un mois de décembre qui s'annoncera à nouveau intense (5 matches entre le 1er et le 22 décembre). Pour ce faire, il faudra passer ce samedi sur le corps d'une équipe Boulonnaise qui s'affiche comme un prétendant légitime aux playoffs. Un nouveau défi pour les joueurs de Vincent Lavandier, qui espère pouvoir “reproduire la même prestation que face à Souffelweyersheim“. Il y a fort à parier que les supporters de l'Union émettront le même voeu !
 
Crédit photo : Jean-Pierre Harispuru
 
Samedi 18 novembre, 20H
10ème journée de Nationale 1
Union Tarbes Lourdes - Stade Olympique Maritime Boulonnais
Palais des Sports de Lourdes