Adresse
|
Téléphone
Union Tarbes Lourdes Pyrénées Basket

L'Union confirme ses progrès

À la veille d'une trêve qui sera bienvenue pour nos U'Boys se dressait un ultime rendez-vous d'une importance capitale. Le SOMB, équipe historique du championnat de France, arrivait à Lourdes pour y défier l'Union. Les deux équipes alors en quête de victoire étaient à la recherche de précieux points, et ainsi recoller à la première partie de tableau.
 
Face à l'effectif pléthorique du SOMB, c'est l'Union qui prenait le meilleur départ via Pryor et Phillip. Tous deux très aggressifs, ils permettaient aux Bigourdans de prendre les devants (4-2). Mais les Boulonnais avaient de la puissance sous les cercles et s'offraient de secondes chances. L'entrée de Valayer donnait un précieux apport au secteur intérieur (10-9), avant que celui-ci ne soit mis à mal par la puissance de Michel Jean-Baptiste-Adolphe (6 pts dans ce QT). Et c'était bien le SOMB qui clôturait ces premiers débats aux devants (14-17).
 
Les joueurs de Frédéric Brouillaud poursuivaient leurs efforts dans les raquettes (16-20). Bosc réveillait le public et permettait à l'équipe de Vincent Lavandier de tenir le score (20-20). Mais ce diable de Watkins (7 pts à la pause) réalisait 2 interceptions consécutives et renvoyait aussitôt l'Union au large (20-24). Mais la doublette Phillip - Valayer conserve son efficacité offensive pour le plus grand plaisir du public du Palais des Sports de Lourdes (26-24). La blessure à la cheville de Watkins soulage la défense d'un poids certain. Et tandis qu'Archimdède creuse un premier break, Frédéric Brouillaud perd ses nerfs et l'Union en profite (33-25), avant que Bosc ne valide ce premier écart aux LF (39-27), renvoyant les équipes au vestiaire.
 
Au retour sur les parquets, un Phillip rageur s'envole écraser le cercle (41-27). André lui rendait la pareille, suivi de Niles laissant le SOMB à portée (45-33).
L'ailier Américain de Boulogne/Mer scorait de très loin, avec la faute (45-37). Alors que le score de l'équipe de Vincent Lavandier est à l'arrêt, Phillip maintient l'écart à 10 pts (51-41). Mais les fautes pleuvent sous l'impact des assauts Boulonnais, qui concrétisent sur la ligne en cette fin de 3ème QT (52-44).
 
La tension était à son paroxysme, et Niles faisait à nouveau parler la poudre, semant le doute dans les travées du Palasis des Sports. Mais l'inusable Phillip s'y reprenait, par deux fois, obligeant le coach Nordiste a demander son temps-mort. Benhamed donnait de l'air au public (61-49) et donnait même un break à l'Union (66-51). L'Union gâchait quelques lancers, permettant au SOMB d'y croire une dernière fois (73-62). Mais la réussite était bien du côté Bigourdan hier soir, et les U'Boys validaient ce précieux succès, acquis de haute lutte !
 
Un victoire qui satisfait le coach Bigourdan : “Je sens que l'on progresse. Ce match est la conclusion de ce qu'ils ont fait (ces dernières semaines) et de leur manière de travailler toute la semaine. Les victoires passent par l'énergie que l'on dépense, notamment en défense. Il nous tarde maintenant que les cadres reviennent car l'équipe est fatiguée. On a maintenant 4 jours de repos. La trêve arrive au bon moment, car on avait vraiment besoin de souffler. Elle va faire du bien à tout le monde, parce qu'on finit par une victoire, avec une belle débauche d'énergie.“
 
Crédit photo : Jean Pierre Harispuru
 
 
À Lourdes, Palais des Sports François Abadie
10ème journée de Nationale 1 Masculine
Union Tarbes Lourdes 77 - Stade Olympique Maritime Boulonnais 66
(14-17 ; 39-27 ; 52-44 ; 77-66)
Les marqueurs de l'Union : Phillip (26), Bosc (12), Pryor (9), Djukovic (8), Ruiz (7) puis Benhamed (7), Valayer (6), Archimède (2), Vaty, Castard