Adresse
|
Téléphone
Union Tarbes Lourdes Pyrénées Basket

Un point sur le championnat de NM1

 
Alors que les U'Boys sont de retour sur les parquets pour préparer activement la reprise du championnat, ce vendredi à Brissac, nous vous proposons de vous remettre dans le bain avec une petite étude de cette première partie de saison NM1 ! Au programme, récapitulatif de ce début de saison, des équipes surprises, des confirmations...
 
 
    Un train d'enfer !
 
Depuis le début de saison, certains effectifs tienennt la barre et imposent un rythme d'enfer au championnat. Parmi ces ogres attendus, le Saint Vallier Basket Drôme (10V/0D) confirme sa domination sur le championnat. Invaincus, ils surfent sur ce début de saison et semblent irrésistibles. Mais juste derrière, la demi-surprise alsacienne Gries Oberhoffen s'accroche tant bien que mal. Entre joueurs confirmés et paris, le recrutement fonctionne et Gries engrange les victoires (8/2). L'Union Basket Chartres Métropole (8V-2D) probablement plus attendue tient également le rythme, second ex-aequo avec le BCGO. Ce trio est suivi de très près par le récent rélégué Saint Quentin (7V-3D) qui a souffert de sa défaite face aux Alsaciens avant la trêve, mais qui reste au contact. On prend le pari qu'au moins un des 4 fera partie des deux promus en fin de saison !

 
 
    Un championnat toujours aussi dense

C'est une règle écrite de ce championnat de NM1 : le marathon est interminable et chaque équipe a sa carte à jouer. Entre les lièvres partis devant et les tortues qui ne tarderont pas à leur courir après. Hormis le wagon de tête, toutes les équipes se tiennent ainsi en 2 victoires ! Entre le CEP Lorient (6V-4D), 5ème et notre Union (4V-6D), 10ème ex-aequo, tout reste possible et il est bien difficile de deviner le tableau complet des futurs play-offs au regard des 24 journées qu'il reste à disputer !
 
    Le spectacle est au rendez-vous ! 
 
Les attaques sont en feu en ce début de championnat. Avec plus de 1400 pts inscrits chaque journée, la NM1 propose un véritable spectacle offensif. Et les statistiques offensives des leaders sont au rendez-vous ! Chartres (88,6 pts/m) ; Saint Vallier (87,8 pts/m) et Gries (85,4) réalisent un véritable festival à chaque sortie, contribuant largement à leur réussite automnale. Un vieil adage dit que c'est la défense qui fait gagner les titres. Celui-ci sera mis à l'épreuve cette année encore !

    Les JNFL tiennent la barque
 
Dans la plupart des équipes, les JNFL (joueurs extra-communautaires ou bosman) ont la majorité des responsabilités offensives. Si cela se vérifie à l'Union avec Greg Pryor et Lien Phillip qui assument le scoring (15,8 pts chacun sur ces 10 premières journées), on retrouve cet impact dans la plupart des équipes. Entre Austen Rowland (20,6 pts/m) à La CharitéZarko Rakocevic (20 pts/m) à SorguesJonathan Mitchell (18,9 pts/m) à Andrézieux, ou encore William Felder (18,6 pts/m) à Chartres, la bataille pour le titre honorifique de meilleur scoreur bat son plein !

    Il faudra tenir le rythme
 
Le rythme déjà intense de ce championnat ces dernières années a été à nouveau accentué cette saison avec l'apparition des trêves internationales. Ainsi, la plupart des équipes ont eu à enchaîner les déplacements. À l'image de l'Union, qui a dû gérer 5 matches entre le 27 octobre et le 11 novembre ; et qui disputera à nouveau 4 matches en 15 jours début décembre.
À ce titre, toutes les équipes souffrent des blessures et ont pour la plupart eu recours à des renforts afin de densifier leurs effectifs. La saison de NM1 sera longue, et on retrouvera au bout les équipes qui tiendront le mieux la distance !