Adresse
|
Téléphone
Union Tarbes Lourdes Pyrénées Basket

Laure Savasta : "J'étais en colère"

De retour de Boulogne/Mer avec ses U'Boys, Laure Savasta nous a dressé son bilan du match et nous précise ses projets et ambitions pour les semaines à venir :
 
2ème déplacement frustrant consécutif après la défaite à Souffelweyersheim, est-ce que tu établis un parrallèlle entre ces deux matches ?
 
Non, le scénario n'était pas le même. Samedi, j'étais en colère contre mes joueurs : on commence le match sans avoir envie de défendre, on se fait marcher dessus ! On n'a pas arrêté de reculer, toute la première mi-temps. On va mourir à quelques points, et ça ce n'est pas normal.
Contrairement au match à Souffel où on se bat, on est dans le match et on concède moins de 60 pts... Cette fois j'étais en colère : on n'a pas joué comme il fallait, on a pas joué ensemble, on a laissé nos frustations sortir au lieu d'être soudés et de corriger nos erreurs.

La défense était la marque de fabrique des récents succès de l'Union. Qu'est-ce qui a manqué face à Boulogne pour reproduire cette prestation ?
 
L'équipe ne sait pas comment voyager, comment gagner à l'extérieur. On est en fin de saison, et il nous faut encore apprendre... C'est compliqué ! Autant à Souffel, il nous manquait peut-être un peu de réussite ; cette fois l'équipe est arrivée à Boulogne peut-être un peu trop décontratée, en se disant qu'avec un nouveau joueur intérieur on aurait pas besoin de faire les efforts... Ce qui est faux car si Vlad nous soulage beaucoup offensivement, il lui manque encore certains réglages défensifs.
L'autre soucis, c'est que l'on n'a pas pu travailler la semaine dernière, entre les nombreux pépins physiques et le départ de Warren... J'ai fait appel aux jeunes de la R1 que je remercie pour leur présence, mais on paie quand même le manque de travail cette semaine.
 
Le fait de revenir en terrain connu, où ton équipe vient de réaliser deux belles prestations est un facteur important ?
 
Déjà, on peut travailler correctement, on vient de réaliser une bonne séance (lundi après-midi). J'attends que les gars se bougent, qu'ils défendent : on a montré des choses ces 3 derniers matches, pourquoi on arrête ? On ne peut pas se permettre de jouer autrement. A nous d'être plus fort en défense, on l'a encore vu samedi : si on prend 85 pts, ce n'est pas possible !
 
On scrute avec attention les résultats de la concurrence, et on voit que la marge est très réduite. Le sprint final est lancé ?
 
C'est ça : cette fois, il faut y être ! Et il faudra aussi aller chercher une victoire à l'extérieur !