Union Tarbes Lourdes Pyrénées Basket
Adresse
|
Téléphone

L'Union finit sur une défaite

Pour son dernier voyage de la saison, l'Union avait fort à faire face à un solide prétendant aux play-offs, l'équipe de l'Union Chartres Basket Métropole.
Face à un adversaire lancé à pleine vitesse vers les phases finales, les troupes de Laure Savasta n'ont malheureusement pas pu rivaliser ce samedi.

Subissant l'impact d'un Will Felder fidèle à ses statistiques annuelles (21 pts et 7 rbds), l'Union recule d'entrée et subit la loi des Chartrains. En difficulté pour accéder au cercle, les U'Boys prennent du retard et ne trouvent pas d'adresse (4/19 à trois points). 
Malgré l'efficacité de Koreniuk près du cercle (14 pts), l'Union manque de solution et laisse Chartres prendre les devants à la pause (50-32), défense en berne.

Le troisième QT achévera le moral des Bigourdans, crucifiés par l'impact des joueurs de Sébastien Lambert, à l'image d'un Harry Disy incisif (19 pts et 7 rbds). Alors que les frères Racine se rendent coup pour coup (21 pts à 46% pour Anthony contre 14 pts à 59% pour Warren), Chartres s'envole à l'issue d'un 3ème acte intense (38-20).

Dans un ultime baroud d'honneur, Éric Bosc (13 pts) et l'Union emporte le dernier acte. Et tourne son regard vers l'avenir...


Crédit photo : Jean-Pierre Harispuru
 
À Chartres, Halle Jean Cochet
34ème journée de Nationale 1 Masculine
Union Basket Chartres Métropole 103 - Union Tarbes Lourdes 69
(24-17 ; 26-15 ; 38-20 ; 15-17)
Les marqueurs de l'Union : Koreniuk (14), Racine (14), Phillip (10), D'Almeida (5), Pryor (4) puis, Bosc (13), Ruiz (9), Valayer, Castard
 
 

L'Union n'a pas pu rivaliser

Malgré leurs ambitions, les U'Boys ont subi la loi de Gries Oberhoffen, vendredi dernier au Quai de l'Adour. Face au champion en titre chaudement félicité par le Quai lors de la présentation des équipes, l'Union a rapidement engagé la bataille face aux Géants Verts.

Mais face à l'équipe de Ludovic Pouillart, qui n'a pas pu coacher son équipe et qui aura dû observer la prestation de ses joueurs, chaque erreur se paie cash ! Les Alsaciens entrent vite dans la partie et relancent rapidement le jeu. Soutenu par une compagnie Landaise débarquée à Tarbes pour l'occasion, Romain Hillotte (21 pts, 7 rbds, 4 pds) met l'Union à mal. Si Koreniuk (photo ci-contre) est au four et au moulin (26 d'éval), la densité de l'équipe Alsacienne fait rapidement la différence. L'adresse de Ruiz (17 pts à 5/6 à 3 pts) permet à l'Union de rester au contact à la pause (35 - 41) et tout espoir est encore permis.

Mais au retour des vestiaires, le BCGO passe la vitesse supérieure. Impressionants d'adresse et de maîtrise, le duo Espagnol Zengotitabengoa (19 pts) - Xavi Forcada (12 pts) porte les verts sur ses épaules, bien soutenu par un Demond Watt qui démontre l'ensemble de ses qualités (12 pts et 11 rbds) face à la raquette de l'Union. 

Restant sur un terrible 12-36 encaissé dans le 3ème QT, l'Union se reprend dans le dernier acte et met à mal une équipe de Gries quelque peu démobilisée. Mais le travail était déjà fait pour les joueurs du BCGO, et l'équipe Alsacienne repart du Quai de l'Adour en ayant fait forte impression. Laissant derrière eux l'image d'un champion....



Crédit photo : Jean-Pierre Harispuru
 
À Tarbes, Quai de l'Adour
33ème journée de Nationale 1 Masculine
Union Tarbes Lourdes 66 - Gries Oberhoffen 84
(15-24 ; 20-17 ; 12-36 ; 19-7)
Les marqueurs de l'Union : Koreniuk (19), Racine (7), Phillip (5), Pryor (3), D'Almeida (1) puis Ruiz (17), Bosc (8), Valayer (4), Lesca (2), Castard