Union Tarbes Lourdes Pyrénées Basket
Adresse
|
Téléphone

Un dernier acte fatal

Une semaine après leur victoire encourageante face à Andrézieux (73-72), les U'Boys avaient un lointain rendez-vous, à Épinal, avec un vieil adversaire : le GET Vosges. Un match importantissime entre deux équipes en manque de points, et que les coaches avaient tous deux cochés. Pour Vincent Lavandier, le regard était déjà tourné sur ce match à l'issue de la 14ème journée : “Le point positif sera d'aller gagner à Vosges : on verra si on est capables de le faire“. Du côté de Laurent Mathis, resté sur une série de 4 défaites, le son était similaire : “On n'a pas d'autre issue qu'une victoire“.
 
Et à ce jeu, c'est le GET Vos qui prenait les devants dès l'entame du match (10-2), porté par l'activité de son 5 de départ et d'Alexis Thomas (12 pts). Mais Pryor et Bosc répondent à Mensah et permettent à l'Union de recoller en fin de QT (13-10) dans un match marqué par une maladresse chronique des deux équipes (38 % de réussite aux tirs pour l'Union, 40 % pour le GET). Dans ce contexte, les défenses prennent le pas et ferment le match.

Phillip et Arcihmède débloquent la situation et font passer l'Union devant pour la première fois du match en début de 2nde période (15-16). Avant que Pryor et Benhamed ne contribuent à leur tour et creusent un premier break (17-24). Mais Laurent Mathis pouvait compter sur Doumbé et Gountas pour répondre (22-24). La fin de QT voyait Phillip et Green se répondre, et les 2 équipes repartir aux vestiaires avec un score équilibré, à défaut d'être fleuve (26-30).
 
Le tandem Djukovic-Vaty mettait pied au plancher et allait concrétiser sa domination aux lancers francs (31-37). Doumbé plantait une banderille salvatrice pour un GET Vosges en panne offensivement, avant que les Bigourdans accélérent à nouveau : Pryor puis Vaty de loin, suivis de Benhamed allaient réaliser une série positive et prendre le plus gros écart du match (36-48) à 1 min de la fin du QT. Avant qu'un Mensah en verve (17 pts) ne plante un triple limitant la casse pour Épinal (39-48).
 
Ruiz réussisait une action à 3 pts pour maintenir l'écart (41-51). Il restait alors 9 mins à tenir aux U'Boys pour accrocher le succès tant souhaité. Le moment choisir par GET Vosges pour accélérer. Par Doumbé puis Mensah, les trois points peuvent et obligent Vincent Lavandier à rappeller ses troupes. Gigant s'ajoute au duo précédent et redonne les devants au GET, boosté par son public (52-51). Pryor a beau trouver le chemin du cercle, deux nouvelles banderilles tombent et le GET prend confiance (58-55). Mensah et Thomas continuent leur chantier au scoring et distancent définitvement l'Union (68-59) à 1 min du terme, permettant à l'équipe de Laurent Mathis de glaner un succès précieux à l'issue d'un 4ème acte de feu (30-12).
 
L'Union, qui avait une belle occasion de remonter dans le classement, passera donc les fêtes 14ème ex-aequo avec Aubenas, Sorgues et le GET.
Avant de se souhaiter une année 2018, qui on l'espère, sera belle pour le club Bigourdan et ses supporters !
 
Crédit photo : Jean Pierre Harispuru
 
 
À Épinal, Palais des Sports
15ème journée de Nationale 1 Masculine
GET Vosges 69 - Union Tarbes Lourdes 60
(13-10 ; 26-30 ; 39-48 ; 69-60)
Les marqueurs de l'Union : Vaty (13), Phillip (8), Djukovic (5), Bosc (5), Ruiz (4) puis Pryor (17), Benhamed (6), Archimède (2), Valayer, Castard